5 conseils pour développer son réseau en tant que consultant indépendant

5 conseils pour développer son réseau en tant que consultant indépendant.


réseau pro pour consultant

Un grand merci à Sam Erwin pour les visuels

En tant qu’indépendant, point de salut sans réseau. C’est souvent dans le premier cercle de leur réseau que les entrepreneurs trouvent leur premier client et c’est en le faisant grandir que les opportunités se présentent. 

Développer son réseau et l’entretenir doit constituer une part non négligeable de la vie professionnelle. Elle exige un investissement de temps, d’énergie et d’argent. Le tout est de viser juste et de ne pas s’épuiser inutilement.


1. Identifiez vos objectifs

Trouver des clients n’est pas l’unique motif pour vouloir élargir son réseau :

Rechercher de l’information, faire du partage d’expérience, être inspiré, trouver un mentor, des sponsors, des pairs ou des entremetteurs pour rencontrer quelqu’un important pour vous : autant de raisons qui justifient d’aller à la rencontre de nouveaux contacts et d’entretenir ceux que vous avez déjà.

Pour viser juste, l'idée est de faire une cartographie de vos besoins avant de vous jeter dans du networking à tout va, sans même savoir ce que vous en attendez. Pour cela, visualisez où vous voulez  être dans 3 à 5 ans et à partir de là, définissez les personnes que vous devriez connaître pour cela.

 

Cela n’exclut pas la chance de faire son oeuvre, mais “il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va”. Nous sommes ainsi fait que lorsque nous décidons de chercher quelque chose, soudain nous le voyons beaucoup plus facilement devant nous.

2. Cartographiez les réseaux pertinents

Les réseaux professionnels foisonnent. La difficulté réside moins dans le fait de trouver un réseau, un club ou une association dans laquelle être actif que dans le fait de savoir dans lequel ou lesquels s’investir.

Une première démarche consiste à cartographier les réseaux existants dans votre domaine d’activité pour ne pas passer à côté des informations stratégiques pour votre secteur. Voici un exemple de la cartographie de l'écosystème numérique lyonnais. En ce qui concerne les réseaux spécifiquement orientés business, testez une première fois et faites vous votre idée. Enfin, pour toutes les autres associations, choisissez selon vos goûts et vos affinités.


3. Diversifiez votre réseau

Nous avons tous un filtre très puissant et très efficace qui nous permet au sein d’une assemblée de dizaines de personnes de trouver celle(s) qui nous ressemblent le plus : même type de parcours, mêmes idées...

C’est confortable et cela permet de se faire des amis facilement, mais dans une optique professionnelle, c’est insuffisant. L’étude de Franz Johansson, The Medici effect", montre comment les idées les meilleures et les plus innovantes émergent à l’intersection de plusieurs disciplines, domaines, cultures.

La conclusion à en tirer ici, c’est que diversifier son réseau est essentiel pour avoir des idées nouvelles et explorer de opportunités auxquels vous ne pouvez pas penser seul. Et pour cela, il faut s’ouvrir.

4. Préparez une stratégie

Avant, pendant et après les rencontres networking, soyez stratégiques : 

  • En amont :
    Identifiez les personnes inscrites dans la liste des participants, prenez de l’information sur les réseaux sociaux, sachez celles à qui vous voulez parler et pourquoi. Mémorisez leurs visages sur les réseaux, vous perdrez moins de temps. Eventuellement, essayez de les contacter en amont pour leur donner rdv pendant l’évènement.

  • Le jour J : 
    Soignez votre présentation : un pitch court et maîtrisé et des cartes de visites à jour et en nombre suffisant. Proposer à une connaissance d’y aller ensemble est une bonne façon de se sentir plus à l’aise, avec l’accord entre vous que chacun parte à la chasse séparément !

  •  J+1 : 
    Lancez immédiatement les invitations à se revoir avec les personnes avec lesquels vous avez échangé. Peu de personnes le font vraiment, cela sera d’autant plus apprécié.

    Lire l'article : Vendre vos services : Les principaux leviers pour convaincre vos prospects

5. Entretenez votre réseau

Qui dit relation, dit entretenir des liens. Ce n’est pas quand les choses vont mal que décrocher son téléphone va vous aider, ou plutôt si, mais seulement auprès des personnes avec lesquels vous aurez régulièrement échangé, partagé des choses et établi des liens de confiance. Faites donc de la place dans votre agenda pour des déjeuners et des rendez-vous et tenez-y vous tout au long de l’année. Restez constant !

Développer son réseau, c’est avant tout rencontrer des gens, et pas forcément ceux avec lesquels on se sent le plus à l’aise. Face au doute de savoir comment entrer en relation et en tirer parti, inversez totalement votre perspective.

Demandez-vous comment vous allez pouvoir aider vos interlocuteurs. Et pour cela, le seul état d’esprit qui vaille, c’est l’ouverture et la curiosité pour les personnes qui sont en face de vous. Toute rencontre est une opportunité professionnelle qui s'ignore !

Développer son réseau est un axe incontournable d’une carrière d’indépendant. C’est aussi une état d’esprit ouvert et curieux à entretenir. N'oubliez jamais que networker, ce n’est pas accumuler les cartes de visite, mais créer des liens utiles et durables.


Besoin d'outils et de ressources ? 
D
écouvrez notre bibliothèque gratuite de templates dédiés aux consultants.  


Écrire commentaire

Commentaires: 0

Programmes à la demande

Les clés pour lancer son activité de conseil.

Les clés pour trouver de nouveaux clients.

Les clés pour piloter ses projets.


Tous droits réservés - 2019 KLEVR