Consultant Indépendants : bloguer ou ne pas bloguer?

Consultant Indépendants: bloguer ou ne pas bloguer?


Un grand merci à Glenn Carstens-Peters pour les visuels

Au cours des dernières années, j’ai eu le plaisir de discuter marketing avec un grand nombre de consultants de tous les horizons. A ma grande surprise, les mêmes questions remontent mécaniquement: quelle interface pour mon blog, quelle ligne éditoriale, quelle taille de texte, quelles techniques pour le SEO, quels outils de distribution et quelle fréquence d’édition?

 

Ces questions sont importantes, mais je pense que la question prioritaire à se poser est de savoir si oui ou non il faut bloguer. Le blog fait partie de l’arsenal marketing de consultant qui se respecte, mais ne constitue qu’un élément parmi beaucoup d’autres. Est-ce que le blog est obligatoire, incontournable? Je ne pense pas.


Le blog est tout sauf une fin en soi.

Il est d’ailleurs intéressant de constater qu’une grande partie des très bons consultants sont de très mauvais blogueurs ou ne bloguent simplement pas. Ces derniers sont d’ailleurs frustrés de ne pas pouvoir exploiter tout le potentiel d’un blog pour gagner encore plus de clients et cherchent par tous les moyens des outils et des ressources pour améliorer leurs pratiques.

Je réponds bien souvent à ces personnes que si elles rencontrent la moindre difficulté ou frustration à travailler sur leur blog, c’est que l’outil n’est pas approprié pour leur marketing. Je les invite alors à étudier l’ensemble des différents leviers existants, tels que les infographies, les podcasts, les vidéos en ligne, les webinaires, les conférences, les ouvrages spécialisés ou tout autre support qui collera le mieux à leur propre personnalité.


Travaillez (uniquement) avec des outils qui vous parlent.

Votre stratégie marketing, votre approche pour atteindre vos clients reflète votre identité et doit ainsi rester fluide et authentique. Ne pensez pas à ce qu’il faut faire, mais concentrez-vous sur ce que vous aimez faire car vous passerez sans doute beaucoup de temps à créer vos différents leviers de promotion de votre activité.

Le blog en soi n’est pas une finalité, ce qui compte c’est l’impact que vous aurez pour votre audience. Veillez ainsi à ne travailler que sur des supports inspirants et en phase avec ce que vous incarnez vous-même. Ne forcez pas le destin, suivez votre intuition et restez authentiques dans tout ce que vous produirez tout au long de votre carrière de consultant.


Assumez vos choix et avancez.

Si votre portefeuille client est complet: ne bloguez pas. Si vos canaux d’acquisition client sont performants: ne bloguez pas. Si vous ne prenez pas de plaisir à écrire: ne bloguez pas. Si vous n’aimez pas lire d’autres blogs: ne bloguez pas.

De plus, les blogs n’intéressent pas toujours les dirigeants qui préfèrent parfois des formats beaucoup plus synthétiques tels que les infographies, ou plus interactifs tels que les ateliers de travail, les webinaires. Sachez donc vous adapter à votre audience et procurer à vos clients ce dont ils ont réellement besoin au format attendu. Votre unique priorité est de fournir le contenu approprié pour aider votre client à répondre aux questions qu’il se pose à explorer de nouveaux horizons.

Le choix de vos supports n’engage que vous, et le soin que vous porterez à la production de vos supports reste sans doute le facteur différenciant qui vous permettra d’avoir un impact et susciter l’intérêt de votre audience.

Visez juste !


Besoin d'outils et de ressources ? 
D
écouvrez notre bibliothèque gratuite de templates dédiés aux consultants.  


KLEVR

 

Équipe

 

Contact

Kit Presse

 

Programmes

 

Pour les structures de conseil

Formaliser vos offres

Vendre vos prestations

Délivrer vos projets

Tous nos programmes

 

Pour les agences de portage

Programmes portage salarial

 

 

Financement

 

Financer mon programme


Tous droits réservés - 2019 KLEVR