4 conseils pour préparer un atelier de Design Thinking

4 conseils pour préparer un atelier de design thinking


par Diana Jimenez

atelier de design thinking

Réussir la conception et l’animation d’un atelier de design thinking nécessite une prise en compte du besoin du client, de l’état d’esprit des participants ainsi que de leurs capacités et leurs compétences.

 

En effet, l’engagement du groupe lors de l’atelier est important pour stimuler la créativité et

renforcer la cohésion du groupe. Il est nécessaire de prendre en compte quelques éléments clés dans la formulation du contenu pour un atelier de design thinking.


1. Identifier les objectifs de l'atelier.

Il est important de consacrer du temps afin de connaître son client. Vous pouvez formuler les questions concernant : le secteur d’activité, les objectifs de l’institution pour mettre en place ce type d’atelier, les besoins, les ressources, les participants, la durée, etc.

Réaliser un rendez-vous de briefing vous permettra de créer de l’empathie, comprendre les besoins du client et avoir des informations pour la formulation de votre déroulé. 

 

Vous devez aussi définir le contenu du futur compte rendu de l’atelier avant de vous lancer le jour J.  Le compte rendu peut être sous forme d’un power point avec les images et les idées/solutions conçus lors de l’atelier, des vidéos de la journée avec les pitchs du projet, etc. Rappelez-vous, l’expérience vécue et la production de solutions lors de l’atelier représentent déjà un rapport en temps réel.

 

De même, vous devez, à l’avance, préparer le déroulement détaillé de l’atelier et échanger avec votre client sur le contenu afin d’avancer en confiance. N’oubliez pas de choisir votre équipe de facilitateurs, si le nombre de participants est important, et de préparer aussi la logistique de l’atelier (temps, matériel, impressions, outils, salles, etc.)


2. Présenter les bases du design thinking le jour-J

Pour le début de l’atelier, vous devez concevoir à l’avance un moment de brise-glace (icebreaker) pour créer une bonne ambiance et de l’empathie entre les participants, vous et les facilitateurs. Le choix de cette activité dépendra du profil des participants et de l’objectif de l’atelier. N’hésitez pas à vous inspirer des ouvrages sur les méthodes collaboratives de travail et les gamestorming. 

 

Si le temps et les objectifs de l’atelier le permettent, vous pouvez préparer l’histoire et la définition de la méthode Design thinking, celle-ci facilitera la compréhension et donnera un cadre pour mieux faire découvrir la méthode à vos participants. 

 

Partagez aussi les bénéfices de mettre en pratique cette approche et détaillez les étapes du design thinking, avec des exemples concrets. N’hésitez pas à utiliser des images et des vidéos pour mieux expliquer les exemples. Vos participants sont dans une étape de découverte et cela passe par le visuel et les émotions de votre présentation. 


3. Préparez le déroulement de l'atelier

Selon les enjeux de l’atelier, vous devez choisir de passer par toutes les étapes de la méthode ou expliquer ou simplement quelques-unes. Chacune d’entre elles ont leurs objectifs et leurs propres outils que vous devez définir.

 

Voici quelques éléments pour former à chaque étape du design thinking.


Phase 1 : immersion

Cette étape est consacrée à l’identification des cibles. Vous pouvez apprendre à faire des interviews et à interpréter les recherches utilisateurs. Analyser les usages, évaluer les besoins et les freins des utilisateurs pour finalement concevoir des personas et une carte d’empathie. 


Phase 2 : définir la problématique

Pendant l’atelier vous apprenez à synthétiser les résultats de la phase d’exploration, les besoins

utilisateurs et les insights. Vos participants devront formuler une problématique et vous allez les accompagner pour passer par la divergence, la convergence et la priorisation des idées.


Phase 3 : idéation

Dans cette étape vous allez faire découvrir différentes méthodes de créativité en individuelle et en collective. L’objectif sera de définir une proposition de valeur pour un produit, un service ou un projet.


Phase 4 : prototyper

Vous allez faire découvrir l’importance de cette phase, les différentes techniques de prototypages ainsi que le rôle de chaque outil de prototypage.  A vous de choisir les techniques qui conviennent le mieux pour la formation. Voici quelques exemples : storyboard, maquettes digitales ou physiques, mockups, jeux de rôles, etc.


Phase 5 : tester

Enfin, si vous animez un atelier en incluant cette étape de test, il est important d’apprendre à vos participants à évaluer le concept auprès des utilisateurs. L’ADN du design thinking est de tester, itérer, améliorer vos idées et vos projets. 


4. Piloter et conclure la fin de l'atelier

A la fin de l’atelier, il est conseillé de résumer l’atelier et l’expérience vécue par des conclusions, conseils, etc. Demandez un feedback collaboratif et/ou lancez une enquête de satisfaction à la fin de l’atelier sur papier ou digital.

 

La fin est presque arrivée, il manquera de préparer le debriefing à votre client et de préparer le compte rendu de l’atelier.  Ça y est, vous êtes prêt(e) pour préparer et mettre en place votre prochain atelier de design thinking. Félicitations !

 

Pour résumer cet article en 4 phrases : demandez le maximum d’information à votre client / choisissez vos outils soigneusement / préparer votre logistique / demandez un feedback.


Diana Jimenez

Un article de Diana Jimenez

Consultante et formatrice en design thinking et méthodes collaboratives de travail, Diana vous accompagne pour développer votre créativité, améliorer le travail collaboratif en équipe, augmenter vos ventes et fidéliser vos clients.

 

Diana a fondé sa 2ème société Weji Conseil pour le marché francophone et l'Amérique latine. Elle est également enseignante en Écoles de Commerce à Paris et Lille. 


Besoin d'outils et de ressources ? 
D
écouvrez notre bibliothèque gratuite de templates dédiés aux consultants.  


Écrire commentaire

Commentaires: 0

Programmes à la demande

Les clés pour lancer son activité de conseil.

Les clés pour trouver de nouveaux clients.

Les clés pour piloter ses projets.


Tous droits réservés - 2019 KLEVR